Tout ce qu’il faut savoir sur la charpente fermette
28 juillet 2019 15 h 26 min
Bookmark and Share
Dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, la charpente constitue un élément primordial, car c’est la structure qui permet de supporter tou

Tout ce qu’il faut savoir sur la charpente fermette

Dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, la charpente constitue un élément primordial, car c’est la structure qui permet de supporter toute la toiture ainsi que les éventuelles poutres pour optimiser la robustesse d’une habitation. Cette partie de votre maison doit donc être particulièrement solide et réalisée en bonne et due forme. C’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé de confier sa conception à un professionnel spécialisé dans la réalisation de cette tâche. Selon votre budget et vos préférences, il est envisageable de choisir parmi plusieurs types de charpente. Il s’agit notamment de la charpente traditionnelle, de la charpente métallique ou encore de la charpente fermette dont il sera principalement question dans cet article. 

Qu’est-ce qu’une charpente fermette ?

Ce type de charpente qui présente de nombreux avantages est aujourd’hui de plus en plus utilisé pour la construction d’habitations en France. Ayant fait son apparition dans les années 70 au sein de l’hexagone, c’est un concept venu tout droit des États-Unis. Tout comme la charpente traditionnelle, la charpente fermette est conçue en bois. En revanche, sa particularité réside dans la manière de la mettre en place. C’est une charpente industrielle constituée de plusieurs pièces de bois préfabriquées qu’on appelle ferme d’où cette structure tire son appellation. L’assemblage des différentes parties se fait par l’intermédiaire de connecteurs métalliques qui leur permettent de s’emboiter aisément. À l’issue de l’assemblage, on obtient une structure résistante capable de supporter jusqu’à 150 kg par mètre carré. 

Pourquoi choisir une charpente fermette ?

La charpente fermette est une solution à la fois pratique et très économique. En effet, l’assemblage des parties préfabriquées représente un gain de temps considérable en comparaison avec les délais nécessaires pour monter d’autres types de charpente. D’autant plus qu’il vous est possible de connaître le budget nécessaire à la pose de ce type de charpente avant même de débuter les travaux, car le nombre de fermes nécessaires est conditionnée uniquement par la surface à couvrir. À l’inverse de la charpente industrielle avec laquelle vous obtiendrez uniquement un devis approximatif relatif au coût de la main d’œuvre et des prix des matériaux à utiliser. En revanche dans le cas de la charpente fermette, aussi connue sous le nom de charpente américaine, l’utilisation de matières premières est considérablement minimisée et chacun de ses éléments constitutifs sortent de l’atelier prêts à être posé et assemblé. On pourrait cependant lui reprocher l’impossibilité de disposer de combles aménagés à cause du système de triangulation des fermettes. Autrement dit, cette structure utilise tout l’espace disponible nécessaire pour bénéficier de combles aménagés.

Quel budget prévoir pour l’installation d’une charpente fermette ?

Le budget à réserver pour cette opération avoisine les 50 à 70 euros le mètre carré contre un tarif de 60 à 90 euros par mètre carré pour la charpente traditionnelle.  Une charpente en béton quant à elle exigerait un budget de 80 € le mètre carré. Par conséquent, cette alternative est la moins coûteuse parmi toutes celles que l’on peut trouver sur le marché des charpentes. Son excellent rapport qualité-prix figure également parmi les arguments majeurs qui feront pencher le choix de ceux qui resteraient encore indécis.

Détails de l'inscription


Catégorie

Contacter l'auteur Remplissez les champs ci-dessous pour contacter cette annonce auteur.


Liste connexes